Quel est le coût de la création d’une sasu ?

Coût de la création d'une sasu

Publié le : 29 juin 20226 mins de lecture

La création d’une société par actions simplifiée unipersonnelle requiert des dépenses à l’instar de tout autre type d’entreprise. En dehors de votre apport au capital social, vous aurez à payer des frais divers pour remplir les formalités administratives ainsi que pour leur traitement. Ainsi, il est intéressant d’avoir une idée sur l’ensemble de ces frais avant de se lancer dans un projet d’ouverture d’une telle société. Cet article vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur le coût de création d’une SASU.

Quel est le capital social minimum en société par actions simplifiée unipersonnelle ?

Le capital social se définit comme l’ensemble des apports en numéraire, en nature et en industrie pour mettre en place le patrimoine d’une entreprise. Pour tout entrepreneur désireux de créer une entreprise, il est donc judicieux de se demander quelle est la somme minimale. Sachez que dans le cas d’une société par actions simplifiée unipersonnelle, il n’y en a pratiquement pas puisque la somme minimale ici est de 1 euro symbolique. De la même manière, il n’y a pas capital social maximum. Tout dépend donc du type d’activités que vous envisagez mener avec votre entreprise. Tandis que certaines activités consommatrices de liquidités requièrent de grosses sommes, d’autres activités de service par exemple ne nécessitent que quelques euros pour le démarrage.

Continuez la lecture de cet article pour avoir plus d’éclaircissement sur le coût de création d’une entreprise de statut juridique SASU

NB : Notez que le capital social doit être inscrit dans les statuts juridiques de la société.

À parcourir aussi : Quels documents officiels créer pour mon entreprise ?

La rédaction des statuts juridiques : combien ça coûte ?

Avant tout, sachez que vous devez accorder une attention particulière à la toute première rédaction des statuts SASU. Autrement, vous devez payer des frais supplémentaires lors de toute modification ultérieure. Faites une bonne rédaction de départ. Par ailleurs, comment procéder ? Sachez que vous avez trois différentes possibilités pour rédiger les statuts de votre société par actions simplifiée unipersonnelle.

  • 1- Solliciter les services d’un expert-comptable ou un avocat : Si vous choisissez cette option, vous devez vous apprêter à débourser entre 800 et 1500 euros. Ces professionnels ont en effet le savoir-faire nécessaire pour vous conseiller et vous aider dans tout le processus de la rédaction.
  • 2- Faire appel à une Legaltech : Aujourd’hui, la technologie vous facilite la vie. Vous disposez sur internet de plateformes vous offrant des services semblables à ceux des professionnels. Ces plateformes vous génèrent les documents administratifs essentiels à la création d’une entreprise. Les prix sont bien plus bas que les tarifs des avocats et experts comptables (environ 130 euros).
  • 3- Rédigez vous-même : Si vous avez déjà quelques compétences dans le domaine juridique, pourquoi ne pas vous économiser de l’argent ? Vous avez la possibilité de procéder vous-même à la rédaction de vos statuts SASU. N’hésitez pas à consulter les modèles en ligne pour vous faire aider.

Le prix d’une annonce légale et de l’immatriculation

La publication d’une annonce légale dans un JAL (Journal d’annonces légales) est une étape obligatoire dans le processus de création d’entreprise. Trois facteurs détermineront alors le coût de cette publication à savoir :

  • le lieu de domiciliation de la société
  • le journal choisi
  • le nombre de lignes de l’annonce

Dans tous les cas, vous devez prévoir environ 200 euros sachant qu’une ligne coûte entre 4 et 7 euros selon le département.

En ce qui concerne l’immatriculation, son prix varie selon qu’il s’agit d’une activité artisanale (immatriculation au Répertoire des Métiers ou RM) ou d’une activité commerciale (immatriculation au Registre de Commerce et des Sociétés ou RCS).

  • RM : 130 euros
  • RCS : 39.42 euros

NB : Prévoyez également 25 euros pour la déclaration des bénéficiaires effectifs. En outre, les artisans sont obligés d’effectuer le SPI (Stage Préalable à l’Installation) avant de pouvoir s’immatriculer au Répertoire des Métiers. Pour cela, ils doivent débourser environ 250 euros.

Récapitulatif du coût de création d’une SASU

  • Capital social : 1 euro minimum
  • Statuts et autres documents administratifs : 0 euro (si rédigés par vous-même), environ 130 euros (si générés par une legaltech) et entre 800 et 1500 euros (si rédigés par un professionnel)
  • Annonce légale : environ 200 euros
  • Déclaration des bénéficiaires effectifs : 25 euros
  • Immatriculation : 39 euros (RCS) ou 130 euros (RM)
  • Stage Préalable à l’installation (SPI) pour les artisans : 250 euros

Plan du site